Site icon Oeuvre Spirale

Émerger de notre passivité acquise

Nous sommes tous devenus des êtres passifs, désactivé de notre souveraineté et pire nous vivons actuellement à travers l’illusion de se croire totalement libre ainsi sans en avoir vraiment conscience nous sommes dans la majorité des cas asservie par le système. En des temps lointains, l’esclavage des humains étaient évident pour ceux qui le subissaient car le système en place à travers les rois et les souverains de l’époque utilisaient la force pour soumettre le peuple. De nos jours, plus besoin de force mais de beaucoup d’intelligences afin de restreindre peu à peu toute la souveraineté de l’être qui grandit dans nos sociétés dites civilisés.

Notre civilisation aux yeux de la plupart est le summum de la liberté, de la fraternité et aussi de l’égalité et pourtant derrière ce beau vernis se cache tout son contraire car nous vivons le pire des royaumes totalitaires mais à la différence des anciens régimes historiques, ce système ne se montre pas ou du moins il ne se voit pas. Tout mon propos est de t’indiquer ou tu peux gratter ce vernis afin de voir par toi-même ce qu’il y a derrière et ainsi t’aider à te propulser dans une dynamique constructive afin de pouvoir à terme : émerger de cet esclavage inconscient.

La clé pour bien comprendre tout cet asservissement que nous vivons tous est dans la notion de passivité acquise, nous ne sommes pas arrivés en ce monde passif, nous le sommes devenus par tout une dynamique de stratagèmes psychologiques. Comme nous partageons tous cette passivité, elle est devenue d’une certaine manière notre norme et notre base sur laquelle nous vivons tous et tant que nous ne prendrons pas conscience de cette passivité en nous, nous en resterons totalement leurrés car ignorant qu’elle œuvre sans cesse à travers nous.

Premièrement, il est important de comprendre clairement toute cette passivité en nous afin de pouvoir l’éclairer de notre conscience et de ne plus la lasser sous le boisseau. Mais avant, il est un point d’éclairage à prendre en compte pour tout le reste de ta propre libération de conscience, tout ce qui est caché à notre conscience agit sournoisement mais comme nous en sommes ignorant toute son influence nous est toujours hors de porter et ainsi nous n’avons pas les moyens de comprendre toutes ses articulations, tous ses agissements et pourtant c’est là, véritablement là, qu’il faut aller car tout se passe au début de notre périple sous le couvert de notre conscience.

Pour comprendre le processus qui nous a permis d’être si passif, il faut s’ouvrir au concept d’inconscience. Nos parents dans l’idéal, cherche petit à petit à nous rendre plus conscient de ce que nous faisons chaque jour, c’est à dire qu’ils nous aident au départ à prendre des choix qui nous sont utiles et qui à terme nous rendrons peu à peu de plus en plus autonome. Dans cet ordre d’idée mais utilisé de manière inversée, le système cherche peu à peu à nous rendre de plus en plus inconscient de ce que nous faisons chaque jour, c’est à dire qu’il nous aide à prendre de moins en moins de choix qui nous sont utiles car c’est le système qui prend ces choix à notre place afin que nous soyons de moins en moins indépendant et donc de plus en plus dépendant du système.

Voilà l’idée réelle de ce qui se passe derrière le vernis de tout ce qui se montre et ainsi tu commerceras à comprendre le hiatus entre ce qui se montre et ce qui se fait. Toutes les informations que nous recevons sont là pour nous signifier, tout va bien, on s’occupe de tout, c’est pour votre plus grand bien, laissez-nous faire car nous savons très bien ce que nous faisons et en effet, les exécutants du système savent très bien ce qu’ils font mais vous, vous ignorez tout de se qui se trame réellement et c’est là que le bat blesse.

Ensuite, après t’avoir montrée l’idée générale de cette passivité acquise, je vais t ‘expliquer pourquoi est-elle si utile au système car sans ce rouage d’inconscience, sans cette roue de passivité toute la mécanique du système s’effondrerait. Le système a besoin de ta passivité car c’est son unique moyen pour pouvoir désactiver le pouvoir des êtres afin de l’utiliser pour soi.

Nous sommes tous des êtres de pouvoir mais à partir du moment où on devient passif, tout notre pouvoir est transféré au système qui l’utilise afin d’alimenter sa structure et surtout pour consolider son autorité. Nous ne pouvons imaginer à quel point nous sommes leurrées dans tout ce transfert de souveraineté car en fin de compte nous lui donnons toute notre énergie comme toute notre puissance.

Nous sommes contraint et forcé de vivre ainsi mais nous n’en avons aucunement conscience car nous sommes illusionnés dans la croyance de pouvoir vivre librement. Nous ne sommes pas libres et cette liberté que nous croyons vivre est le leurre suprême qui nous enferme dans une illusion si grandiose que nous en sommes perdus jusqu’au jours où nous en prendrons enfin conscience.

Nous sommes finalement perdus dans l’illusion qui nous cloue de manière inconsciente à rester totalement passif et ainsi spectateur d’un monde où finalement nous n’avons plus de place. A cause de cette absence de place nous créons en nous en contrepartie tout un monde illusoire où sans cesse nous nous projetons. C’est cette projection incessante qui nous rend passif à travers toute l’activité que l’on vit mais seulement dans ce monde projeté qui restera à jamais une chimère puisqu’il existe seulement dans nos têtes.

Quand nous prenons conscience que tout le système se sert de toutes les images et histoires qu’il nous montre seulement pour alimenter tout ce monde illusoire et dans l’unique but de nous enfermer dedans tout en générant les idées, les croyances qui vont continuellement l’attiser afin de consolider l’assise et la structure du système alors nous percevons enfin ce qu’il est, soit un système totalitaire d’enfermement et d’esclavage moderne.

Nous sommes esclave de ce système et tant que l’on ne le découvre pas par soi-même tous ces processus et stratagèmes psychologiques qui nous asservissent, on restera illusionner dans notre propre monde virtuel qu’on alimente sans cesse à travers toutes nos pensées. C’est à travers ce flux mental que l’on se désactive toujours plus car on ne vit plus qu’à travers nos projections tout en nous désactivant du monde réel.

Le monde réel devient un spectacle dont nous n’avons plus accès, il est devenu par la force des choses aussi éloigné et intouchable que tous ces écrans à travers lesquels on regarde le monde. Ainsi tout est fait pour nous désactiver de l’expérience réelle du monde car ainsi nous ne pouvons plus agir, plus choisir, seulement regarder passivement tout ce qui se montre.

Tout ce qui se montre est le processus même de notre propre asservissement ! Tant que nous resterons focaliser sur toutes ces histoires, nous ne pourrons pas écrire nos propres histoires car leurs histoires s’impriment et s’expriment à travers nous, à travers notre monde mental dans lequel nous nous projetons et il est devenu ainsi notre prison car nous ne savons plus vivre qu’en lui et non plus dans le monde réel.

La seule manière d’émerger de notre passivité acquise est de prendre conscience que le monde dans lequel nous vivons est totalement illusoire tout en nous enfermant dans toutes nos projections qui alimentent toute son irréalité. Tant que nous prendrons pour réelle cette illusion, nous ne pourrons pas passer de ce monde chimérique, intérieur et mental vers la redécouverte du monde réel et extérieur car cette illusion interfère tout le temps avec nos propres choix comme avec nos propres désirs, nous ramenant sans cesse dans la projection de tout ce qui n’existera jamais.

Seule l’expérience réelle peut nous aider à comprendre toute la différence qu’il existe entre se projeter dans notre monde intérieur et expérimenter le monde réel et extérieur car l’un et l’autre n’existe pas sur le même plan. Tant que l’on n’aperçoit pas concrètement cette différence de plan tout sera fait pour nous clouer dans cet espace intermédiaire car là, le système a réussi à nous désactiver de notre réalité à travers cette réalité virtuelle.

Dans cet espace-là, nous devenons inutiles car dans ce plan intermédiaire et mental nous n’avons plus de moyen pour réagir au monde réel puisque nous ne réagissons seulement au monde virtuel dans lequel nous sommes projetés. Voilà pourquoi nous sommes complètement désactivés car nous ne vivons plus notre vie mais nous vivons un ersatz de vie dans une réalité totalement illusoire qui nous fait croire que nous sommes libres de faire tout ce que l’on souhaite. En effet dans cette réalité virtuelle nous pouvons tout imaginer de donc croire que nous pouvons tout faire mais nous oublions qu’en faisant tout ici nous ne faisons plus rien dans notre propre réalité.

Tout ce chemin parcouru est là pour te montrer tout l’envers du décor. Tout le décor du système est là pour t’enfermer sans cesse dans ce monde illusoire afin de pouvoir ainsi te désactiver. Tu t’imagines vivre dans une réalité où tu as la chance d’être libre et de pouvoir faire ce que tu veux et tant que tu te croiras vivre cette vie, tu resteras ainsi enfermer dans l’illusion même dans lequel tu te crois vivre.

Pour émerger de toute ta passivité, tu n’as pas d’autres choix que de sortir déjà du monde illusoire dans lequel tu projettes toute ta vie car sans ça, tu continueras d’œuvrer là où tu ne pourras jamais rien faire si ce n’est de continuellement interférer avec ton expérience réelle de ta vie de tous les jours. Tu es devenu passif parce que tu vis à travers un rêve qui te désactive ainsi de ta vie réelle, il faut te réveiller de ce cauchemar dans lequel tu crois être.

Dans ce songe, tu ne peux être libre puisque c’est l’étoffe même du songe qui t’asservit dans la croyance que tu vis en lui. En lui tu ne vis pas même si tu l’imagines ou tu le penses ou même tu le crois mais tu ne le vis pas si ce n’est à travers lui et c’est là tout le leurre suprême. Réveil-toi mon ami, il est tant d’émerger de ton lit !

Aller à la barre d’outils