Site icon Oeuvre Spirale

Le jaillissement de toute chose !

Tu t’ouvres à une nouvelle histoire ! Cette narration est la tienne, tu passes ainsi d’une histoire qui t’enfermait dans d’inextricables problèmes envers une histoire dont tu es la seule solution ! Tu sais, tu comprends que tu as tout en toi pour découvrir qui tu es, ainsi plus tu te donnes de l’espace et du temps pour être, juste pour être, et ainsi plus ta présence t’ouvre la voie pour y vivre de nouvelles aventures tout en t’apportant aussi la voix d’une nouvelle narration. Tout ce que tu vas recevoir ici est, et sera toujours en toi ainsi tu vas basculer d’une façon toute extérieur d’exister à une manière d’être au monde tout intérieur ! Ici, comprend bien que tu passes dans un nouveau plan d’existence, non plus basé sur le personnage mais sur l’être, non plus basé sur le coté superficiel du monde, mais sur l’essence de qui tu es vraiment ! Ceci est important à bien réalisé car ce processus n’est qu’un début !

Cela fait tellement longtemps que tu t’exprimes à travers ce masque que tu n’as pas encore la possibilité de l’enlever complètement mais tu as l’opportunité de faire de petites expériences au départ pour voir comment tu vis sans lui. l’idée est de t’amener progressivement à expérimenter le mode de fonctionnement de l’être afin de pouvoir comprendre et ensuite savoir comment il agit. Tout est une histoire de référentielle, et la référence se base sur ton expérience, l’expérience de l’être ! Ainsi tu vas pouvoir ouvrir une nouvelle page de ta propre histoire, cette nouvelle narration va s’écrire entre vous deux, entre ce que tu es en ce moment et l’être de ton être qui va t’amener peu à peu à entrevoir de nouvelles significations te permettant ainsi d’agrandir ton cadre de référence et ainsi générant la possibilité de vivre de nouvelles expériences enrichissantes.

Tu es riche d’un trésor qui dépasse toute ton imagination si et seulement si tu te donnes la possibilité de t’y ouvrir ! L’être est un pur potentiel et de lui jaillit à l’infini tout ce que tu désires mais pour ça il te faut apprendre son mode de fonctionnement qui est à l’opposé de ta manière de vivre en ce monde. C’est pour cela que tu dois t’ouvrir à lui car seul lui et donc toi, toi réellement peut t’apporter la narration nécessaire et utile afin que tu comprennes comment tu peux l’expérimenter. Ainsi tu as besoin d’une période de transition pour te préparer d’abord à comprendre comment cela marche puis ensuite il te faudra marcher, expérimenter pour vivre dans ton corps qui tu es vraiment !

Je te partage ici ce que j’ai mis en place pour cette période de transition, non pour te dire de faire pareil mais juste pour que tu comprennes l’idée et que tu puisses moduler à ta propre mesure cette manière de procéder. Je me suis coupé tout bonnement du monde extérieur pendant sept jours, c’est à dire que je ne recevais plus d’informations extérieurs comme par exemple par la télé, internet, journaux, et tout autres médias qui me permettaient d’avoir des infos sur la société. L’idée ici était de ne plus me baser sur l’extériorité mais au contraire de m’ouvrir aux seuls informations qui provenait de l’intérieur.

Il faut bien comprendre que tout bouge, tout évolue car une fois que je me suis fermé a cette masse de donnée de l’extérieur par un effet de balancement c’est tout mon monde intérieur qui basculait en plein régime. C’est à dire que je recevais de plus en plus d’informations similaires en moi. Je comprenais ainsi l’utilité de cette masse d’informations pour alimenter le personnage en moi, comme il ne la recevait plus de l’extérieur, d’une certaine manière il l’a recréé de l’intérieur afin de substanter son besoin d’exister en rapport avec les autres. De cette manière je commençais à entrapercevoir tous ses mécanismes ! Il avait besoin qu’une narration soit omniprésente et je compris ainsi qu’il utilisait toutes ses pensées pour solidifier son existence car une fois qu’il n’y a plus cette narration orienté par lui, il n’a plus de place pour exister car il ne peut plus s’alimenter de toute l’énergie qu’il gênerait par tans d’émotions négatives.

Le fait de ne plus recevoir d’informations extérieures et donc de fonctionner d’une autre manière que d’habitude me permis d’entrevoir avec une plus grande acuité tout ce que je ne voyais pas avant. C’est à dire que j’ai pu m’observer moi meme ! Voir les mouvements et les courants qui œuvraient en mon for intérieur ! Voir là où je réagissais et prendre conscience de toutes ses émotions qui apparaissaient comme si on appuyait sur un bouton. Les fils qui me manipulaient commencer à apparaitre et je vis en moi toute la violence du personnage qui en pris conscience. Plus je l’observais, plus la fracture entre le personnage et moi grandissait ! Il ne voulait surtout pas que j’en prenne conscience mais comme j’avais mis en œuvre une manière autre d’expérimenter, il ne pouvait plus utiliser ses manœuvres habituelles.

En cet instant, il n’y avait pas encore de nouvelles histoires pourtant elles étaient bien en germe dans ce processus même car je comprenais qu’en ma fin était mon seul commencement ! En la fin de la place omniprésente du personnage il pouvait y apparaitre autre chose et tel un appel a mon être le plus secret s’ouvrait une possible relation entre lui et moi ! Sans la prise de conscience de cet interférence qui pouvait me manœuvrer comme bon lui semblait, je n’aurais jamais pu m’ouvrir à cette nouvelle histoire car sans la place nécessaire à la respiration essentiel de mon être il ne pouvait y avoir de place pour lui.

Qu’est ce que la respiration de l’être ? C’est le fonctionnement naturel de tout être vivant ! Une fois que j’eu comprise tous les stratagèmes du personnages, il me fallait mettre en œuvre ses mêmes stratagèmes mais contre lui. C’est à dire que tout ce qu’il utilisait pour m’asservir me donnait la possibilité de voir comment il faisait et en plus il me donnait la possibilité d’être un déclencheur pour me dire : attention là il utilise une de ses manœuvres pour récupérer mon attention et ainsi générer, enclencher des réactions en moi. En fait tout ce qui m’asservissait avant devenait dans ce renversement total de situation, le moyen ultime pour me désidentifier de lui et ainsi peu à peu récupérer toute mon énergie pour le rétablissement de mon être authentique.

N’ayant plus d’emprise, je comprenais aussi que toute sa manière de fonctionner était au antipode du fonctionnement naturel de l’être ainsi cela me permettait de comprendre comment l’être s’exprimer ! Comme il avait un besoin vital de recevoir de l’information pour pouvoir exister, l’être en contre partie n’avait pas besoin d’information pour être ! L’être est simplement ! Il n’a besoin d’aucune construction puisqu’il est d’une certaine manière la source de toutes les constructions ! Il est ce qui permet au monde d’être le monde ! Il est ce qui permet à l’être humain d’être un être humain ! Il est ce qui permet à la vie d’être la vie ! Il est d’une certaine manière le jaillissement de toute chose !

Aller à la barre d’outils