Site icon Oeuvre Spirale

Le choix de vivre sa propre vie

Nous sommes tous face à un abysse et nous n’avons pas d’autres choix que de le traverser si nous ne voulons pas continuer de nous laisser happer puis engloutir par tout ce puissant vortex. Tous ne le voient pas ni même ne le comprennent encore pourtant il est là, face à chacun de nous puisqu’il provient toujours de la source de notre propre projection. Mais avons-nous tous le choix de pouvoir l’affronter afin de ne plus tomber dans son emprise ?

La question se répond-elle-même car qui n’a pas conscience de cet abysse, ne peut l’affronter mais seulement rester dans le flux de tout son mouvement. Il importe peu d’expliquer ce qu’il est mais plutôt comment il fonctionne dans l’optique d’en prendre totalement conscience afin de pouvoir sortir de son emprise inconsciente.

Premièrement et ce n’est pas des moindres, nous ne vivons pas notre propre vie et nous n’avons pas d’autre choix que de suivre un mouvement qui nous dépasse car nous en sommes totalement inconscient. Tant que cela n’est pas vu clairement, tout se fera sans nous, sans notre choix et donc sans notre propre volonté car nous n’avons pas de possibilité de vivre autrement puisque nous sommes inconscients de tout ce qui nous arrive.

Cette inconscience est le flux même de ce monde, il est un courant qui entraine chacun à vivre d’une certaine manière, comme pouvoir choisir certaines choses ou même qui nous pousse quoi penser. Il est tel un programme qui œuvre à travers nous et tant que nous n’en prenons pas conscience, nous sommes tels des miroirs reflétant sans cesse ce système, tel un rouage qui suit aveuglement toute la programmation qu’il a en lui, sans jamais rien remettre en question si ce n’est croire naïvement qu’il a le choix total de vivre tout ce qu’il croit souhaiter.

Dans ce courant d’inconscience nos choix resteront totalement illusoires car ils ne peuvent se fixer que sur ceux dont nous avons seulement accès. En définitive toutes ces options n’appartiennent qu’a l’illusion même de cette matrice, ils sont ce qui nous empêchent de nous ouvrir à notre véritable choix qui est de sortir de cette illusion suprême.

Tant que nous croirons choisir tous ces non choix qui nous empêchent de nous ouvrir à notre véritable choix qui est en rapport avec notre réelle volonté, ils resteront les garants du système et les protecteurs de la matrice qui nous entraine à nous focaliser sur tout ce qui ne nous aidera jamais. Nous sommes enfermés par tous ces faux choix à nous focaliser sur tout l’inutile et le futile qui nous barre ainsi la route de notre propre redécouverte de toute notre volonté authentique.

Nous ne voyons rien car tout ce que l’on nous montre est faux et pour cause toute cette falsification est là pour nous attraper et nous coller sur toutes ces histoires et images illusoires afin que l’on vive à travers l’illusion qu’il projette.

Tant que nous ne verrons que ça, tant que nous réagirons seulement à tout ce que l’on nous montre et ainsi tant que nous projetterons en nous toute cette fausseté à travers l’illusion de choix sans cesse inutiles, nous resteront circonscrit dans un flux d’inconscience qui nous leurrera à choisir toujours des non choix, nous enlevant encore plus notre propre volonté jusqu’à que nous n’ayons plus rien d’autres à choisir que l’illusion qui nous assomme toujours plus.

Dans cette situation à l’extrême, nous nous posons souvent la question pourquoi en fin de compte nous ne choisissons plus rien, pourquoi nous nous laissons faire par le système, par les autres et pourquoi sommes-nous devenus ainsi ?

C’est tout le processus du système qui depuis notre tendre enfance nous oriente à toujours choisir, suivre, écouter ce que le système approuve. En définitive, nous finissons par ne plus rien choisir si ce n’est ce que nous allons consommer, manger, regarder, écouter et nous n’agissons plus réellement, non, nous consommons seulement, voyez-vous toute la différence ?

Pour ce qui est de notre vie, de la direction de notre vie, nous n’avons en définitive plus de choix puisqu’ils choisissent pour nous. Quand nous arrivons à comprendre que nous n’avons pas le choix de vivre sa propre vie, si ce n’est simplement d’en être le simple consommateur, le simple spectateur alors quoi faire de cette prise de conscience ?

C’est à chacun de nous de savoir que tant que l’on est simple spectateur, simple consommateur, nous sommes en définitives les rouages du bien fondé de tout ce système car nous l’alimentons sans cesse de tout ce que nous faisons, de tout ce que nous croyons à travers tout ce que nous pensons. Dans ce cercle vicieux, nous n’avons pas d’autres choix que de continuer à suivre tout ce mouvement car nous ne savons pas faire autrement. Nous le faisons la plupart du temps en toute inconscience et sa prise de conscience peut nous permettre de commencer à voir que nous n’avons plus de véritable volonté propre puisque finalement on choisit toujours à notre place.

Tout est toujours une histoire de choix mais encore faut-il s’en rendre compte car sinon le système continuera de choisir à notre place. Alors qu’elle choix avons-nous ? Sans choix que sommes-nous ? Nous sommes dépendants des choix d’autrui, du système. Si nous sommes dépendants nous avons besoin du système pour qu’il puisse choisir à notre place. S’il choisit sans cesse à notre place, nous n’avons pas de choix. Voilà la boucle est fermée et nous nous avançons inconscient dans son flux impétueux et malsain car il nous éloigne toujours plus de notre propre volonté à travers toute l’inconscience qu’il génère en nous.

Dans ce système tout est fait pour que nous n’ayons plus de choix essentiels possibles si ce n’est les choix illusoires de rester spectateur de notre vie, consommateur de notre vie mais hélas jamais l’acteur réel de notre vie puisque le système les choisit sans cesse à notre place. Dans ce monde où en fin de compte nous n’avons que très peu de place si ce n’est la place que le système nous procure, quelle place voulons-nous vraiment avoir. Voulons-nous vraiment une place à nous ?

Si tel est votre souhait, de pouvoir retrouver une place bien à vous, alors vous n’avez pas d’autres possibilités que de vous ouvrir à d’autres choix possibles que ceux que vous connaissez déjà en votre monde. C’est déjà un choix que de vouloir choisir autrement ! C’est déjà une bifurcation qui s’installe en vous quand vous vous ouvrez à d’autres possibilités que le sillon habituel dans lequel vous êtes embourbé.

Votre place dans le système est le programme même qui vous déprogramme par son absence de choix à tendre peu à peu dans l’absence total de volonté et donc de possibilité de choisir sa propre place, sa propre voie puisque tout est fait pour être emporté dans le flux où tous tendent. Tout va vers la conformité mais peu arrive à s’extraire du courant pour ne plus être comme les autres mais pour en définitive devenir peu à peu qui il sont réellement.

L’extraction de tout ce courant est dure car il va contre tout ce qui est mis en place et pourtant il est le seul garant de nous permettre de retrouver le choix réel et authentique qui nous permettra de retrouver notre propre volonté et ainsi pouvoir enfin entreprendre la redécouverte de sa propre autonomie de conscience. C’est un point des plus essentiels car sans cette autonomie de conscience, nous aurons toujours l’illusion de croire que nous avons besoin de quelqu’un ou de quelque chose à l’extérieure alors que nous avons tout en nous.

Aller à la barre d’outils