Site icon Oeuvre Spirale

T’ouvrir à la sève de ta vie !

Mon enfant, mon amour, mon tout, je t’écris c’est quelques mots sur les feuilles du temps afin qu’un jours tu puisses les trouver sur les bords de ton chemin. En plus d’avoir été là de tout mon être pour toi, je suis aussi venu en ce temps et ce lieu, en cette terre et en cette époque afin d’aider les êtres à retrouver leur propre lumière.

Le jours où tu seras prêt à entendre cette douce mélodie, alors le vent t’apportera ce message ! Pour commencer, comprends bien une chose importante : tout est parfait même si pourtant tout s’aperçoit comme totalement imparfait. Tout ceci, tu l’apprendras peu à peu car tout en définitive va t’amener vers une compréhension plus claire et plus élargie des fonctionnements et des processus du vivant.

Mon enfant la vie est simple, très simple même si pourtant là où tu te trouves actuellement, tout te paraît si compliqué, si dénué de sens et ainsi tellement incompréhensible. Tu te crois perdu dans un labyrinthe étrange, sombre et au combien, je te comprends car moi aussi, comme toi, je suis passé par tous ces méandres, par cette voie en sens unique, par cette voie sans issu. Tu ne sais plus trop où tu vas, ni même pourquoi et pourtant tu continus toujours de te relever et d’avancer dans ce monde moribond.

Je vais par des mots simples et à travers des idées constructives t’amenaient peu à peu vers une compréhension simple de comment la vie œuvre à travers les êtres vivants. Tu vas ainsi découvrir en toi pourquoi tout est toujours compliqué et surtout pourquoi tu es obligé de voir les choses de cette manière car en définitive, c’est cette manière de voir qui t’empêche de découvrir toute la simplicité de la vie.

Nous sommes tous des êtres vivants car conscients, venu expérimenter la vie dans cette réalité. La conscience est la clé mon enfant, tout part d’elle et tout vraiment tout se réalise à travers elle, le reste n’est en définitive que le support de cette même conscience. Cette conscience qu’il y a en nous ne provient pas de ce monde même si elle y vit actuellement, nous sommes tous issu d’autre part.

Nous nous incarnons dans ce monde, c’est-à-dire que notre conscience s’habille de notre corps afin de pouvoir vivre et expérimenter cette réalité. Pour te l’expliquer autrement, notre corps ici est tel un avatar piloté par notre conscience mais comme nous avons pour la plupart traverser le voile de l’oubli pour pouvoir nous incarner ici nous avons simplement oublié pour un temps notre origine et toute la mémoire qui va avec.

Ainsi vierge de tout souvenir, nous avons appris à nous construire à travers le regard de nos proches, à comprendre cette réalité à travers le prisme de la vision des us et coutumes de notre environnement, de son histoire tout en nous nourrissant du jeu de toutes leurs croyances. Toute cette structure fût le terreau et donc la base de notre éducation et cela nous a permis de pouvoir vivre avec autrui à travers les codes de ce territoire et les lois de ce pays.

Nous sommes devenus les enfants de ce monde même si tout au fond de nous, nous savons, nous sentons que nous ne sommes pas d’ici et ce point est important à retenir pour la suite : nous ne sommes pas de ce monde même si nous vivons actuellement en lui. Alors oui, tu es enfant de ce monde car tu ne connais que ce monde comme base et repère ! Tu es enfermé dans cette trame et pour l’instant tu ne sais pas que tu peux en sortir !

Cette trame, cette vision, cette image qui git en toi et dont tu t’habilles en ce moment, tu la penses tienne, tu la crois tienne même si pourtant elle ne peut pas réellement être toi car elle n’est qu’une forme intermédiaire, qu’un prisme dans lequel tu perçois pour l’instant les choses, le monde, les autres et toi aussi. Tout ce que tu regardes est ainsi déformé par ce prisme, par cette image que tu prends pour tienne. Vois-tu cette image déforme le monde par la forme de toutes tes croyances. Tout ce que tu crois, sur toi, sur autrui ou même sur le monde repose juste sur l’image que tu en as et ainsi tu ne peux regarder que cette image tout en ne pouvant découvrir les choses derrières telles qu’elles sont.

Vois-tu, cette limite qui t’empêche de voir les choses telles qu’elles sont, te barre l’accès à tout ce qui se montre pourtant sans cesse devant toi ! Ainsi tu ne peux rien voir d’autre que toi, si ce n’est rien découvrir d’autre que toutes les croyances qui git en toi ! Cette limite, cette forme comme tu ne peux pas encore la percevoir en toi, elle n’a pas d’autres choix que de se projeter sur le monde, sur les autres, sur tout ce que tu vois à l’extérieur de toi.

Cette projection est un frein pour l’instant car tu ne sais pas l’interpréter ! Tu la vois pour ce qu’elle n’est pas et ainsi tu y réagis comme si elle était bien réelle, extérieure, séparé et pire antagoniste mais tout cela est du simplement au fait que tu n’as pas encore compris tout ce que tu vois. Tout ce que tu vois est là pour toi, pour t’aider à te comprendre, à avancer, à vivre sereinement à travers qui tu es et non plus par le biais de tout ce que tu n’es pas.

Tant que tu ne comprends pas cela, tu restes inconscient des processus du vivant et tu vis dans un monde imaginaire où tu te crois séparer du monde extérieur, des autres et pire de toi-même. Cette vision, cette image que tu as de toi est telle une prison car tu es enfermé dans les murs de toutes tes croyances et ainsi tu te crois si petit, si infime, si impuissant que le monde, les autres en deviennent peu à peu prépondérant et pire terrifiant.

Te voilà face à tes peurs, à tes doutes et face à toutes tes croyances, à toute ton inconscience et tu ne peux plus rien faire d’autre qu’être mal, mal à l’aise, maladroit, mal aimant, mal vivant car en définitive tu ne vois plus que le mal partout alors tu ne peux que le vivre en toi. Ce mal est là juste parce que tu es devenu mal entendant et qu’ainsi tu ne peux que suivre la voie de ce mal perçu, de ce mal compris. Tu peux pourtant te rendre compte qu’il n’y a rien de mal en ça si ce n’est s’enfermer pour toujours dans le malêtre de cette incompréhension.

L’incompréhension ici est importante à entrevoir car elle recèle en soi tout son potentiel d’ouverture à tes propres solutions. Les solutions sont là mais comme tu ne les vois pas encore alors tu les interprètes d’une manière déviée et ainsi elles se retournent contre toi non pour t’agresser mais juste pour que tu comprennes pourquoi tu les utilises de manière inappropriée.

La solution ici est de changer ton regard, ta manière de voir ainsi que toute ta manière d’interpréter tout ce que tu vois. Tant que tu regarderas le monde à travers l’illusion de t’en croire séparer et bien c’est exactement se que tu vivras car pour l’instant tu ne fais que vivre tes croyances car elles resteront sans cesse projeter pour qu’enfin tu puisses les percevoir pour ce qu’elles sont.

Toutes tes croyances te font vivre tout ce que tu n’es pas et c’est pour cela que le monde dans lequel tu vis n’existe pas plus car il est juste là pour être le passage ou le moyen de découvrir tout ce que tu n’es pas afin de t’amener peu à peu à travers tes prises de conscience à comprendre qui tu es. Tant que tu ne percevras pas cette expression de toi dans le monde, c’est comme si tu restais à jamais coupé en deux,  délier de l’ensemble et ainsi couper de ta totalité. A partir du moment où tu comprends cette relation qui existe entre ton monde intérieur et ton monde extérieur alors tout devient signifiant car tout se relie de l’un par l’autre, de l’extérieur par l’intérieur.

Cette signification est d’une importance capitale car elle va te permettre de retrouver le sens de ta vie qui est d’apprendre à bien t’orienter à travers les signes qui ont toujours été là pour te permettre de suivre ton propre chemin de compréhension afin de te comprendre à nouveau.

Quand le monde extérieur s’éclaire du sens intérieur tu t’ouvres ainsi dans un nouveau champ d’exploration car tout va peu à peu t’amener à intégrer une nouvelle manière de voir les choses. Tu ne verras plus à travers une image falsifiée de toi-même mais tu découvriras comme une nouvelle dimension en toi d’où tu pourras peu à peu te baser afin de dépasser et éclore à travers toutes tes croyances.

Ici tu vas comprendre comment agissent toutes tes croyances en toi ! Tu vas découvrir que tu vis en fait seulement à l’intérieur d’une trame mentale qui t’empêche de faire l’expérience du réelle car en définitive tu ne vis qu’à travers ce monde illusoire. Ce monde est dans ta tête et à force de t’y ouvrir tu t’es comme enfermé à l’intérieur. Comprend ici toute l’importance de sortir de cette manière de vivre ! Le monde entier est enfermé dans un processus de projection de soi à travers les parois réfléchissantes intérieures de son propre monde imaginaire.

Tant que tu te projettes dans ce monde mental, tu ne peux vivre l’expérience du monde extérieur car tu interfères en toi, tu surimposes, tu intercales, tu ajoutes une couche qui t’empêche d’expérimenter simplement tout ce qui se présente en toi. Tout ce présent pourtant est un trésors riche de tant de bien pour toi que tu ne peux même pas l’imaginer. Il est là présent à chaque instant, attendant patiemment que tu t’ouvres à lui mais comme tu es sans cesse aux abonnés absents, tu ne peux en savourer l’essence. En définitive tout est fait dans ce monde pour alimenter toutes ces projections intérieures afin de t’isoler toujours plus de cet inconcevable présent par la création d’un ersatz de réalité superficielle.

Tu vas apprendre ainsi dans l’expérimentation consciente de cette trame mentale dans laquelle tu es comme enfermé : pourquoi est-elle irréelle et alors pourquoi tous la prennent comme base de leur propre réalité. Ensuite tu vas découvrir quel rapport tu as avec cette illusion pour en définitive pouvoir t’en extirper afin de commencer à vivre dans le monde réel.

Tu découvriras ainsi derrière toutes ces illusions, l’essence de ta conscience tout en comprenant d’abord la différence entre ce que tu perçois et qui perçoit. Ce point de compréhension te donnera la possibilité de voir tout ce que tu n’es pas tout en comprenant tout ce que tu peux être. Cela te permettra d’accoucher de ta présence authentique enfin de pouvoir commencer à voler de tes propres ailes au-delà de ce monde pesant.

Dés lors, un nouveau champ des possibles apparaitra en toi car au-delà de ce monde mental, de ce bocal infernal, existe tout le reste et dans toute ce nouveau champ des possibles tu entreverras que la base et les repères ne sont plus par le biais des pensés comme en ce monde perverti mais à travers la sensation, l’émotion, l’intuition et tout ce qui en découle. Ainsi tu découvriras toutes les dimensions qui te constituent comme forme, véhicule et support en ton monde.

Ce chemin existe en chacun de nous, il est une graine qui n’attend qu’une chose : soit l’ouverture de l’être à son propre monde intérieur. Ensuite plus l’on se focalise sur notre monde intérieur et plus l’on devient le soleil de notre royaume intérieur apportant de la chaleur, de l’énergie, de la vie et faisant croitre tout ce qui s’y cache. Tout le secret du monde est là en soi ! Tout le bonheur du monde est là en soi ! Toute la vérité du monde est là en soi ! Heureux celui qui s’y tourne car il découvrira toute la sève de sa propre vie et toute sa souveraineté à travers tous ses royaumes infinis !

Aller à la barre d’outils