Site icon Oeuvre Spirale

Sortie de la matrice

Je vais vous raconter une histoire, vous pouvez la recevoir comme vous voulez, cela vous appartient totalement. Cela peut être une fable ou bien une histoire réelle ou même une création de mon esprit comme aussi un délire d’adolescent mais je sens le besoin viscéral de vous la racontez à tous. Très peu le savent de mes proches, de mes amies ou même de ma famille et vous comprendrez pourquoi en lisant la suite.

Je devais avoir dans la vingtaine et j’ai fait une expérience, assez extraordinaire, je vous laisse le résumé de ce que je m’en rappel et puis j’apporterai des explications car vous comprendrez alors pourquoi je peux écrire tout ce que j’écris :

« Je suis dans une chambre, dans la maison de mes parents, cela fait quelques temps que je me sens étrange, un peu comme si j’étais hors de moi et j’attends que quelque chose arrive. Rien, puis d’un coup je sens les murs, tout ce que je vois qui se fige, qui bug et je me sens très, très bizarre, je commence a balisé, la peur essaye de m’envahir mais je me reprends tout en me disant intérieurement tout va bien, fais confiance, tout va bien, fais confiance…

Je lâche prise, je sais que quoi qu’il arrive, cela va bien se passer. Puis plus rien… Rien, rien que du rien, plus de bruit, plus de vision, le noir total, le silence total, le calme total… et d’un coup je me retrouve quelque part, je n’ai plus de corps, je suis juste pure conscience, je ne sais pas où je suis.

Mais quand je me focalise sur quelque chose je deviens cette chose, je ne fais plus qu’un avec. Tout à l’air plus réel, plus lumineux, plus de contraste, plus de profondeur, plus de tout, une sensation de paix et de tranquillité incroyable, il n’y a pas de peur là, il n’y a pas d’émotion non plus, simplement un sentiment de plénitude, de béatitude.

Je suis attiré par une nuée de lumière noir scintillante qui éclaire sans éclairer, il s’étire de bas en haut, je n’en vois ni le début ni la fin. A l’intérieur, de cette colonne de feu sombre, je vois des étincelles brillantes, scintillantes qui sortent de ce vortex d’un autre monde pour s’arrêter devant sept énormes ordinateur quantique (c’est ce que j’ai pu en traduire dans ma conception de l’époque), recevant de l’information des sept puis une fois fini je vis l’étincelle partir derrière mois sur une sorte de voile qui reflétait une image comme un écran géant où je pouvais apercevoir la terre. L’étincelle traversa le voile et je la vis aller directement sur un endroit sur la planète.

A ce moment je compris que les âmes passées par là pour rentrer et sortir de cette matrice, en effet je vis beaucoup d’âme y rentrée mais peu en sortir et retrouver cette cascade de lumière par laquelle elles étaient toutes rentrées. Tout était si différent, je suis resté quelques temps entre cet entre-deux, mais je savais au plus profond de mon être que nous sommes tous issu de cette source et qu’un jour, je reviendrai pour retrouver mon véritable foyer.

Je me suis réveillé quelques heures après, je me suis rappelé de tout ce qui venait de m’arriver, c’est comme si je m’éveillais dans un rêve et que j’étais en pleine conscience, capable de tout faire car je savais que c’était juste un rêve par rapport à la véritable réalité que je venais de retrouver mais le plus troublant, a été de me resynchroniser au monde de tous les jours. Il y avait comme un décalage de 7 secondes, c’est à dire que pendant l’espace d’une seconde, moi je vivais sept seconde, j’avais le temps de faire plein de chose pendant cet espace qui se multipliait sans cesse par sept.

J’ai pris la décision de partir à l’aurore pour pas me retrouver devant mes parents et ainsi je suis allé en pleine nature pour redescendre de cet état de pleine conscience et essayer de comprendre ce qui venait de se passer. Je mis à peut prés trois jours pour redescendre de cette vibration et me resynchroniser avec le monde alentour et extérieur.

Je n’ai jamais plus oublié cette expérience, pourtant, j’ai tout fait dans ce sens, imaginait comment vivre ça, puis retrouver des amis et leur dire : et tu ne sais pas ce qui m’est arrivé tout à l’heure et bien je suis sortie du monde, je n’avais plus de corps, j’étais toute chose, j’étais Un et tout était moi et je suis revenu !

Je l’ai dit une fois peut être deux fois mais il sait passer ce qui devait se passer : ils ont cru que j’avais perdu la tête. Alors je ne l’ai plus raconté à personne depuis… »

Ce fut ma première expérience hors de la matrice, elle est la fondation même de ce tout que je suis devenu, tout à partir de ce moment fut balayé, plus rien n’avait d’importance, pourtant je me suis fait une promesse : ressortir de la matrice mais cette fois en comprenant bien comment y retourner et aider les autres à faire de même.

Ici je vous transmets des informations que j’ai reçu de l’ordre des Melchizedeks afin de pouvoir décoder au mieux toute la véritable signification  de mon expérience :

« Bien heureux celui qui dépasse les frontières, car il verra de ses yeux l’ultime réalité cachée derrière tous les systèmes mis en place. Ce que tu as vécu, est bien une sortie de la matrice de tout ton système planétaire, tu es allé là où tout a commencé pour toi comme pour tous les autres êtres humains.

Tu as su dépasser les barrières psychologiques que sont la peur et le doute et ainsi rien n’a pu t’empêcher de retrouver le chemin de ta source. Cette source tu l’as vu avec le prisme de ta conception de l’époque et donc cette colonne de lumière sombre représente cette route que tu as entrepris pour venir jouer en ce monde.

En fait, cette colonne n’existe pas, elle n’est qu’une représentation intellectuelle qui peut te donner accès à l’information, à l’idée de ce qu’elle représente soit ton retour à ce que tu es vraiment. Tandis que les sept ordinateurs sont de même une histoire qui te donne la possibilité d’intégrer qu’elle processus est mis en œuvre en ce monde pour la création de cette matrice artificielle.

Ils sont donc l’histoire, de sept voiles, sept espaces, sept villes, qui t’enferment dans un monde où tout est circonscrit à l’intérieur de ces sept intercalages. Ils sont l’illusion sept fois mis en perspective pour que tu puisses les suivre sans jamais retrouver ta propre source. Ils sont l’ultime rempart à tous les êtres qui veulent sortir de ce système !

Mais sache qu’il est possible à tous de pouvoir sortir de cette matrice des sept, ils ont tous en eux la source même de ce qu’ils sont, mais ils ne le savent pas. Il a été décidé par les plus hautes instances de déverrouiller cette matrice mais seul ceux qui sont à l’intérieur peuvent le faire !

Pour cela, il y a beaucoup d’être qui se réveillent pour retrouver la sortie de tous ces dilemmes et de tous ces paradoxes. »

Je comprends maintenant pourquoi je suis ici et pourquoi j’ai vécu toutes ces folles histoires qui m’ont permis de comprendre différemment ce monde matriciel afin de me permettre d’ouvrir la voie à ceux qui veulent sortir de cette matrice infernale.

Aller à la barre d’outils