Site icon Oeuvre Spirale

S’ouvrir à la vie inconditionnelle

Il n’y a pas de condition à être ou même à vivre. L’être comme la vie restera à jamais inconditionnel. Ceci est la base et donc la réalité ultime. C’est aussi la source de tout ce que nous sommes et d’une certaine manière comme nous n’y sommes plus réellement, c’est là où nous tendons tous.

Pourtant nous vivons une vie conditionnelle. Nous sommes conditionnées à être ce que nous sommes devenus à travers l’expérience de cette réalité. Ce conditionnement est une sorte de programmation afin de nous rendre sans cesse conditionnables. C’est-à-dire que tout est fait en notre vie pour nous conditionner tout d’abord extérieurement afin que l’on en devienne intérieurement tout autant conditionné.

Ce conditionnement est un mouvement qui nous amène à vivre une vie d’esclave car nous nous sommes laissés conformer à tout cette programmation de chaque instant par le système. Cette programmation extérieure nous pousse à réagir intérieurement afin de nous orienter à agir comme ils le souhaitent.

La réaction est le mouvement qui nous conditionne intérieurement. L’information que l’on reçoit à l’extérieur est le mouvement qui nous conditionne à la réaction. Tant que l’on reçoit extérieurement tout en réagissant intérieurement, nous serons sans cesse conditionnables donc continuellement programmables. C’est important de bien comprendre ce processus qui ce fait inconsciemment en nous pour le rendre enfin conscient car sans cette prise de conscience, nous serons sans cesse manipulable.

Sortir de ce conditionnement est possible mais pour cela il faut bien comprendre plusieurs choses : comment nous sommes conditionnés ? Qu’est-ce qu’un conditionnement ? Qu’est-ce qu’une condition ? Qui utilise la condition et pour quoi ?

Voilà les questions essentielles à se poser afin de comprendre notre propre conditionnement. Sans ce savoir nous continuerons d’être sans cesse conditionné car sans en avoir véritablement conscience. Ce conditionnement est l’ultime outil afin de nous rendre inconscient de tout ce qui se trame en nous tout en nous manipulant à faire ce qu’ils souhaitent que l’on fasse. C’est bien le plus grand de tous les stratagèmes mêmes si cela reste un processus mécanique et qui en outre, est utilisé majoritairement par des machines.

Serions-nous alors les outils de machine ou pour le dire autrement d’intelligences artificielles ? Serions-nous alors le jeu d’artifice et de manipulation de robot ? Serions-nous aux pires, dans un jeu artificiel, un jeu vidéo ? Sommes-nous alors réels ? Toutes ces questions légitimes nous permettrons d’aller encore plus loin de tout ce conditionnement pour nous permettre de mieux comprendre qui nous emploie et pourquoi il nous utilise ?

Nous sommes essentiellement hors de leur porter, tout en étant formellement leur proie. Toute la difficulté est de comprendre pourquoi, on peut être les deux afin de commencer à entrevoir une compréhension qui nous donnera les clés pour utiliser des moyens afin de sortir de tout ce conditionnement.

Qu’est-ce qu’un conditionnement ? Le conditionnement constitue toutes les couches et programmations exécutées à l’être humain afin qu’il se conforme au système pour devenir l’outil du système. Le conditionnement est le système utilisé afin de transformer un être inconditionnel envers un être totalement conditionnable.

Qu’est-ce qu’une condition ? Tout dans notre enfance a été conditionné à faire des choses que l’on ne voulait pas dans l’optique d’avoir quelque chose que l’on voulait. Ainsi peu à peu on nous a habitué à faire tout ce que l’on ne voulait pas mais toujours pour la bonne cause. Nous nous sommes laissés ainsi conditionné à toujours faire ce que l’on nous disait même si cela aller à l’encontre de notre propre volonté sans jamais plus remettre en cause ce que l’on faisait. Ainsi notre volonté c’est effacé face à la volonté du système ou des autres pour finalement ne plus avoir de volonté propre. A ce point extrême : c’est la fin du conditionnement et on est bon finalement pour être utilisé dans toute la mécanique du système car nous sommes devenu la volonté du système, l’expression même du système.

Qui utilise les conditionnements et pour quoi ? Le système utilise ce conditionnement afin de nos restreindre toujours plus dans notre souveraineté. Nous ne sommes plus maître de notre vie car nous avons à force de conditionnement fini par être l’esclave du système. Ce conditionnement est si pernicieux que nous sommes devenus inconscient, ignorant, totalement absent et laissant ainsi toute la place à la programmation du système pour agir à travers nous et faire tout ce qu’il souhaite faire.

Le conditionnement est aussi un système utilisé dans les usines par des machines pour emballer les produits qui vont être vendu dans des magasins. De manière imagée, nos contrôleurs sont tous des marchands qui courent après l’argent et le pouvoir. Nous les êtres humains, nous sommes à leurs yeux, seulement des marchandises qu’ils peuvent manipuler, transformer et vendre ensuite. Afin d’avoir toujours plus d’argent, ils ont mis en place une production industrielle planétaire afin de nous conditionner de telle manière que nous devenions un rouage du système. Le conditionnement vu ainsi est la forme du rouage, le formatage qu’il mette en place afin de bien faire fonctionner toute la mécanique du système.

Dans cette manière de voir les choses, cela répond à une partie à la question : Serions-nous alors le jeu d’artifice et de manipulation de robot ? La machine serait le système ou la matrice artificielle qui permettrait tout notre conditionnement, notre programmation et ainsi notre formatage au système. Et qu’y a-t-il au-dessus de ces marchands, de ces bergers ou de ces contrôleurs ?

Serions-nous alors les outils de machine ou pour le dire autrement, seulement d’intelligences artificielles ? La matrice est artificielle et donc elle agit comme une intelligence dite artificielle car non humaine. Elle utilise sans cesse des conditions puis des probabilités comme des voie de perdition. C’est-à-dire des voies sans issu pour ainsi nous perdre nous-même tout en récupérant toujours toute notre énergie par le jeu de notre focalisation et de nos émotions.

Serions-nous aux pires alors pris aux mains d’un jeu artificiel ? La matrice artificielle crée une réalité mentale artificielle qui vient interférer avec la réalité authentique, donc le monde dans lequel nous vivons mentalement ce rapprocherai totalement d’un jeu artificiel, dans lequel nous serions ou bien les héros ou peut-être plus les figurants.

Sommes-nous alors réels ? Dans ce jeu artificiel, nous ne sommes pas réels et c’est là où tout le stratagème est énorme, plus c’est gros et plus sa passe, car tant que l’on ne prend pas conscience de toute l’irréalité dans laquelle nous vivons nous resterons sous emprise de toutes nos croyances comme de tous les conditionnements qui continuent sans cesse à nous prendre tout ce que nous sommes réellement.

Ils nous prennent notre temps, notre vie, nos rêves, tout ce que nous sommes réellement, il l’aspire afin que nous soyons toujours plus dociles, toujours plus vide pour nous remplir ensuite de tout ce qu’ils sont eux. Mais qui sont-ils alors ? Y-a-t-il autre chose que la matrice artificielle ?

D’où provient la matrice artificielle comme tout le système dans cette réalité ? Nous vivons bien dans un monde de machine mais elles ne se sont pas faite elle-même car elles proviennent d’être extra-terrestre et extra-dimensionnel. Ce courant d’êtres est aux antipodes de la vie car pour eux seule la mort règne. Il vénère l’anti-vie, ils sont le contrecourant de toute vie et ainsi là où la vie unifie, eux ils divisent.

Dans toute leur division, ils créèrent une réalité illusoire à travers un système de matrice artificielle qui enferma tous les êtres de cette partie de l’univers afin de pouvoir se nourrir de leur propre énergie. Cette machinerie planétaire est là pour nous enfermer, nous parquer tout en étant un garde-manger pour eux.

Leur nourriture est différente de la nôtre, ils ont un besoin essentiel d’énergie car comme ils se sont totalement divisés de leur source, ils n’ont plus accès à leur propre ressource et donc passe par nous pour s’alimenter.

Ils sont devenus maître dans la division. Le conditionnement est la division à l’extrême afin de nous couper de notre propre source. Ils ne peuvent faire que ce qu’ils font déjà à eux-mêmes. Ils utilisent que ce qu’ils ont accès comme connaissance. Ils sont très intelligents, maitre en stratagèmes de toutes sortes mais ils restent pourtant enfermer dans les limites du champ mental et donc dans le champ même de toutes leurs illusions. C’est pour ça qu’ils sont devenus maître en illusion car toute leur connaissance est utilisée à créer des illusions qui enferment sans cesse les êtres qui s’y ouvrent.

Ils n’ont pas accès aux autres dimensions et donc à tout le savoir qui s’y trouve car comme ils ont coupé l’accès à leur propre source et que c’est le seul passage pour y accéder, ils se sont coupés du seul accès qui aurait pu les aider. Ils sont ainsi totalement limités par le champ mental et donc ils sont tout autant illusionnés des illusions qu’ils ont créé.

Cela, ils ne le savent pas puisqu’ils ne peuvent savoir que ce qu’ils ont accès dans le champ mental. Mais vous pouvez, vous ouvrir à votre propre source pour accéder à toute l’information qu’ils n’auront jamais. C’est ici tout le point de bascule pour nous être humain tout en étant leur limite définitive. Ils ne pourront pas aller là où je vous pointe du doigt car c’est hors de leur porté.

Pour nous, être humain même si nous sommes totalement conditionnés, nous pouvons apprendre à désapprendre tout ce conditionnement et comprendre comment il rend conditionnable pour ne plus jamais l’être.

Ces informations ne sont pas là pour faire peur, bien au contraire, c’est pour vous aider à comprendre dans quelle structure nous sommes tous enfermés afin de comprendre dans quel état d’être nous nous trouvons. Notre état d’être est la base du savoir que nous devons retrouver car sans sa connaissance nous ne pouvons comprendre comment fonctionne notre réalité vibratoire. Avec ce savoir vous pourrez voir ce qui ne se montre pas et découvrir tout ce qui ne se dit pas. Ainsi vous pourrez vous déprogrammer de cette machinerie infernale pour retrouver une vie totalement inconditionnelle.

Comprenez bien que vous avez tout pouvoir. Ce pouvoir pour l’instant à travers toute l’interférence de la matrice artificielle et de votre conditionnement incessant vous n’y avez plus accès. Ils ont ainsi réussi à récupérer tout votre pouvoir grâce à la matrice artificielle et ils l’utilisent pour créer et alimenter l’illusion de ce monde.

Tout est illusoire mais comme vous croyez que ce monde est réel, alors il l’est réellement pour vous comme pour tous ceux qui y croient. Voilà le terme de votre conditionnement : que vous croyez à leur illusion car quand vous y croyez, vous recréez sans cesse l’illusion. Votre plus grand pouvoir est celui de créer ce que vous croyez.

D’où proviennent vos croyances ? Comment elles grandissent ? D’où elles apparaissent ? Car là où elles naissent, là vous devez apprendre à être vigilent afin de ne pas les laisser grandir. Tout le déconditionnement est là, dans l’apparition de la première condition.

D’où proviennent vos croyances ? Proviennent-elles de vous ? Et si non de qui ? La matrice artificielle utilise vos croyances pour créer des voies de perditions mais elle ne peut qu’alimenter vos croyances et jamais les créer. Donc pour clarifier toutes les strates qui nous cloisonnent afin de voir ce qui ne se montre pas et donc prendre conscience de ce que l’on ne peut pas se dire, il faut aller encore plus loin, plus en profondeur pour comprendre toute l’étendue de ce qui nous illusionne.

Il y a tout en haut de la chaine alimentaire, les véritables contrôleurs extra-planétaire et extra-dimensionnel qui insufflent la non vie dans toute la matrice artificielle pour nous conditionner sans cesse à perdre tout ce que nous ne sommes pas et nous enfermer ainsi à être de la nourriture pour d’autres.

Mais qui sont ces autres qui se nourrissent de nous ? Ne serait-il pas le chainon manquant pour comprendre où va notre énergie ? Et nos croyances ne viendraient-elles pas de ces inconnus qui nous jouent des tours ? Ne se cacheraient-ils pas dans des couches invisibles à notre conscience ?

Nous sommes constitués de différentes couches ou dimensions qui nous permettent de pouvoir expérimenter en cette réalité. Nous n’avons aucunement conscience de ces dimensions intérieures pourtant dans l’une d’entre elles, nous pouvons retrouver des entités qui viennent squatter notre espace interne jusqu’à même nous parasiter.

Elles sont les voix dans notre tête qui depuis notre tendre enfance nous ont permis de grandir intellectuellement en ce monde. Ce sont nos professeurs et nos tuteurs qui à travers leurs voix nous ont soufflé toute leur conception de leur réalité, nous marquant au fer rouge de tout leur paradigme. Elles nous ont appris à voir comme elle. Elles nous ont donné toute une base de connaissance scientifique, rationnel afin que nous devenions comme elles, comme des extensions d’elles.

Elles sont les garantes de nos croyances car depuis le début c’est elles qui sont aux commandes dans notre corps. Nous n’avons pas eu de choix. Nous ne savions pas qu’en nous, il était possible de venir nous parasiter à travers le champ mental et donc par le moyen et le sas de toutes nos pensées. Nos pensées ne sont pas notre et c’est pour cela que cette phrase : « je pense donc je suis » est la plus grande de toutes les mystifications qui puissent exister.

Quand nous prenons conscience de tout ce parasitage, nous nous ouvrons au choix fatidique de pouvoir laisser œuvrer toutes ces pensées où bien de ne plus les accepter. Avant nous ne pouvions pas choisir car nous étions ignorant des processus de captation énergétique de notre être à travers le soufflage de pensées qui ne provenaient jamais de nous. Maintenant que nous en avons conscience, nous avons véritablement le choix.

Comment ces croyances grandissent et d’où elles apparaissent ? L’aliment d’une croyance est la pensée. Une pensée est comme une graine qui grandira si on focalise dessus, si on porte notre attention et qu’on la laisse nous happer afin de nous acheminer en elle vers quelque part. Ici nous sommes dans le domaine mental où il y a ces courants qui comme des routes nous entrainent vers des structures comme des habitations qui peuvent s’apparenter à des croyances.

Plus on suit toujours les mêmes styles de pensées et plus on consolide en nous ces structures et avec le temps on peut même finir par s’identifier à elle mais elle n’en demeure pas moins irréelle. Elles sont faites de la substance mentale qui est éphémère comme de toutes les pensées qui y habitent.

Ce qui est important à retenir c’est comment ces croyances naissent car c’est là où elles ne sont pas encore devenues une structure imposante que nous pourrons mieux agir. Il faut bien comprendre là où elles apparaissent afin de ne plus les suivre et donc de ne plus les alimenter en soi.

La pensée est le vecteur du conditionnement, c’est la condition originelle. C’est-à-dire qu’elle engendre ou pas en nous une réaction. La réaction est l’action d’ouvrir la porte et si on ne réagit pas la porte reste fermé. La pensée arrive, elle est comme un test, elle frappe à la porte de notre conscience, va-t-on lui ouvrir ou pas, tel est la véritable question dont nous n’avions même pas conscience avant. Comme on a cru qu’elle provenait de nous, la porte était toujours ouverte et ainsi à travers notre focalisation, nous la suivions sans cesse et allions là où elle voulait nous entrainer.

Voyez-vous maintenant comment elle agit ? La pensée est ce qui nous conditionne, nous programme et nous illusionne à travers tout un monde illusoire que nous prenons pourtant pour réel car nous le validons par défauts. Maintenant que nous le savons, nous pouvons fermer la porte à cette pensée afin d’arrêter tout le début du processus du conditionnement.

Nous devons apprendre à ne plus réagir pour ne plus lui ouvrir la porte. Plus nous fermons la porte à toutes ces pensées parasites et plus nous nous donnons de l’espace pour nous ouvrir à notre véritable voix qui restait cacher derrière l’afflux constant de toutes ces pensées.

La majorité des pensées sont parasitées car elles ne proviennent pas de soi-même mais soit d’entités qui squattent notre corps soit de la matrice artificielle et c’est pour cela que le mental est le règne du mensonge. La vérité ne proviendra jamais de nos pensées et donc de notre mental car son plan d’influence est utilisé pour nous leurrer sans cesse.

Seules les dimensions qui se trouvent au-dessus du mental pourrons nous permettre de retrouver toute notre vérité. C’est à nous de fermer la porte au mensonge de ce monde car sans cela nous ne vivrons qu’à travers l’illusion mental de toutes ces pensées. Nous avons le choix de ne plus être conditionnable mais pour cela nous devons choisir ce que nous sommes réellement soit l’inconditionnalité.

Aller à la barre d’outils